Fortes tensions entre le Hamas et l’Autorité Palestinienne

Le ministère de l’Intérieur à Gaza, tenu par le mouvement terroriste Hamas, a accusé samedi les services de sécurité de l’Autorité palestinienne d’être derrière des violences récemment survenues dans l’enclave,  qui ont aggravé les tensions entre les deux rivaux historiques. Lors d’une conférence de presse, le porte-parole du ministère Iyad al-Bozoum a accusé « des membres de l’ancienne sécurité à Gaza », celle de l’Autorité palestinienne avant le coup de force du Hamas en 2007, d’avoir « utilisé les conditions difficiles à Gaza, particulièrement après la dernière guerre (de l’été contre Israël), pour répandre le chaos et la confusion avec des explosions, des incendies de voitures et des tirs ». M. Bozoum n’a pas donné plus de précisions sur ces incidents, alors que des explosions visant des véhicules de membres du Fatah, du président de l’Autorité Mahmoud Abbas, comme du Hamas ont eu lieu ces derniers mois. Selon lui, les enquêtes ont révélé que ces incidents étaient « le résultat de plans menés par des chefs de la sécurité à Ramallah », siège de l’Autorité palestinienne en Judée Samarie, « pour répandre le chaos à Gaza dans le but de couvrir l’échec du gouvernement et de le dégager de toute responsabilité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *