Forte tension au Liban suite à l’ultimatum des djihadistes du Front al-Nosra

Le Front al-Nosra a donné 24 heures au gouvernement Libanais pour se soumettre à ses conditions afin de procéder à un échange de prisonniers. Les dhjihadistes ont pris une trentaine de militaires libanais en otage depuis le mois d’Août dernier et en ont déjà exécuté 3, dont deux par décapitation. L’annonce par le Hezbollah de la libération de deux de ses miliciens a eu l’effet d’une bombe sur les familles des militaires enlevés, qui ont immédiatement appelé à des actions d’escalade contre le gouvernement et bloqué des routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *