Flagrant déli de désinformation dans la presse française

La presse hexagonale est souvent jugée anti-israélienne, en voici un exemple, tiré du journal le Monde d’aujourd’hui. Un accident de la route est qualifié d’attaque israélienne contre des civils palestiniens, sans preuve ni retenue lexicale. Selon le Monde: « Nour Hassan Salem, un jeune Palestinien de 21 ans, a été tué, mardi 25 novembre, et deux autres Palestiniens ont été blessés à Bartaa, sur la Ligne verte, en Cisjordanie, par un bus immatriculé en Israël, rapporte Al-Jazira. L’attaque a eu lieu à proximité d’un point de contrôle de l’armée israélienne. En l’état actuel de l’enquête, il est impossible de déterminer s’il s’agit d’une attaque délibérée de la part du chauffeur ou d’un accident. » L’utilisation du mot « attaque » sans guillemet par le journal montre qu’en cas de mise en accusation d’Israël, pas besoin d’attendre les conclusions de l’enquête en cours…

2 pensées sur “Flagrant déli de désinformation dans la presse française

  • Avatar
    26 novembre 2014 à 23 h 45 min
    Permalink

    Le chauffeur n’est-il pas arabe ???

    C’est bien leur spécialité d’écraser les piétons !!!

    Répondre
  • Avatar
    27 novembre 2014 à 1 h 23 min
    Permalink

    Pouah! L’Immonde quoi d’étonnant ? C’est un journal de propagande digne de Goebbels! Avec toutes les saloperies qu’ils n’ont pas honte d’écrire, ce sont eux les prétendues élites qui sont responsables du climat de haine contre Israël et les juifs. La Vérité étant incompatible avec la palestinite aiguë dont ils sont atteints.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *