« Finalement les terroristes palestiniens sont comme Jésus »

Samer Arbid est le terroriste palestinien arrêté avec deux autres personnes pour avoir fait exploser une bombe qui a tué Rina Shnerb, âgée de 17 ans, et blessé son père et son frère. Un attentat sanglant qui s’est déroulé près de la source de Dolev le 26 août 2019.

Arbid, membre de l’organisation terroriste Front populaire de libération de la Palestine, a été hospitalisé pendant deux semaines peu de temps après son arrestation. L’Autorité palestinienne (AP) a affirmé que sa présence dans un hôpital israélien résultait de son interrogatoire. Ne reculant devant aucun amalgame, le quotidien officiel de l’AP a publié un dessin « humoristique » montrant le terroriste comme étant Jésus sur la croix.

Décrire un terroriste palestinien soupçonné de meurtre en tant que Jésus correspond à la réécriture de l’histoire par l’Autorité palestinienne et à son soutien fondamental à la terreur. Ce narratif affirme que  Jésus était le premier « martyr » palestinien et que  les assassins terroristes sont des héros.

Savent-ils seulement que Jésus était juif ?

Questionné par un journaliste, Mordehai Kedar, professeur à l’Université Bar Ilan près de Tel-Aviv s’est interrogé. « Ceux qui comparent les terroristes à Jésus savent-ils seulement que Jésus était juif ? Vous n’imaginez pas le degré d’ignorance de ceux qui nous vouent de la haine côté palestinien. Croyez-moi, s’ils en étaient informés, ils se garderaient bien d’établir ce parallèle ».

SOURCE: Palestinian Media Watch

 

David Ygal

David Ygal

Observateur du monde juif et sioniste convaincu. Opposant à la pensée unique et aux manipulations politiques. Passionné par la Torah et le Talmud. Prône l'Unité inconditionnelle du Peuple juif, autour de la Torah et de ses Sages. Habite en Israël.

Une pensée sur “« Finalement les terroristes palestiniens sont comme Jésus »

  • Avatar
    31 octobre 2019 à 9 h 12 min
    Permalink

    La réécriture de notre histoire par les arabes est validée par les médias en Europe et ailleurs .
    Le résultat est que la formation d un parti anti Israël en France par exemple aurait des chances de se retrouver sur les bancs de l assemblée nationale .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *