Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé lundi autoriser l’immigration de 1.000 Ethiopiens de la communauté des « Falashmoras » au titre du regroupement familial. Les Falashmoras qui affirment être des descendants des juifs éthiopiens ne bénéficient pas de la Loi du retour permettant à tout juif de la diaspora d’immigrer en Israël et d’en devenir automatiquement citoyen. Ils avaient été convertis de force au christianisme au XIXe siècle.Lire la suite sur israelvalley.com