Fausse alerte sur la côte d’Ashkelon

Un code rouge a retenti dans la région côtière d’Ashkelon vendredi après-midi, à Yad Mordechai et Netiv Ha’Esrai. L’armée israélienne a déclaré que l’alarme était une fausse alarme, et qu’il n’y avait pas de blessures ou de dommages.

L’alarme suit une attaque vendredi dernier, où une roquette Kassam a été lancée depuis Gaza sur le kibboutz Nir Yitzhak. Vendredi l’attaque – qui heureusement n’a pas entraîné de blessures – était la troisième attaque à la roquette depuis le cessez-le-feu d’août avec Gaza, et a provoqué des représailles de l’armée de l’air israélienne.

Les auteurs de cette attaque sont soupçonnés d’être parmi les plus petits groupuscules islamistes d’extrême-gauche à Gaza, mais Israël considère que le groupe terroriste Hamas est responsable de toutes les attaques en territoire israélien étant donné qu’il dirige de facto Gaza.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *