Faire cesser le boycott de l’université d’Ariel en Israël même

La vice-ministre des Affaires étrangères, Tsipi Hotebeli a fait parvenir aujourd’hui une lettre au ministre de l’Education Naftali Benett lui demandant d’oeuvrer afin de faire cesser la mise à l’écart de l’Université d’Ariel située en Samarie. Le président de cette université s’est récemment plaint de ne pas être invité aux réunions nationales regroupant les universités israéliennes et des démarches supplémentaires sont exigées pour valider les nominations de professeurs. « Nous dépensons assez d’énergie avec le boycott international pour, en plus, en supporter un autre, venu de l’intérieur », écrit en substance Hotobeli à Benett.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *