Faillait-il accueillir en Israël Rodrigo Duterte, le sulfureux président philippin ?

 

Faillait-il accueillir en Israël Rodrigo Duterte, le sulfureux président philippin ? Grand n’importe quoi en Israël ou diplomatie trop subtile pour être honnête ? Entre les deux, rien que hauts de cœur ! Entre les deux un vomitif… Et pourtant…

Arrivé en début de semaine  en Israël pour trois jours le président philippin Rodrigo Duterte a aussitôt été convié à visiter « Yad Vashem », le mémorial de la Shoah.

Cet admirateur inconditionnel d’Hitler, est reçu comme si de rien était. Pourtant, il n’avait pas hésité une seconde à se comparer à son « maitre » dans une allocution donnée en septembre 2016.

On ne sait trop sous quelles pressions, il s’en était excusé par la suite et avait même visité une synagogue pour prouver sa bonne foi.

Et ce sont des discussions entre ce président pas vraiment blanc bleu et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou.

Une rencontre dénoncée par l’opposition israélienne et les défenseurs des droits de l’Homme qui s’interrogent sur les raisons profondes de telles clowneries….

Bien évidemment die que cette visite pourrait aboutir à la signature de contrats significatifs, se remémorer qu’en 2017, les Philippines ont acheté à Israël pour 18 millions d’euros de systèmes radar et d’équipements antichars ne serait que méchanceté pure, pis de la calomnie éhontée !

Et pourtant…. Si l’on regardait de plus près ces déclarations  ?

A vomir…. Apparemment la gymnastique politique sait aguerrir son monde !

Apparemment la gymnastique politique sait aguerrir son monde !

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *