Facebook stoppe des campagnes de désinformation iraniennes et russes

Le réseau social Facebook a annoncé mardi qu’il avait mis fin à des opérations de manipulation de grande envergure, initiées en Iran et en Russie et ayant pour cible l’Amérique latine, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et le Moyen-Orient.

“Certaines de ces activités étaient initiées d’Iran, d’autres de Russie. Il s’agissait de campagnes distinctes et nous n’avons identifié aucun lien ou coordination entre elles”, souligne sur son blog Facebook, à qui il a été vivement reproché, notamment après la campagne électorale de 2016 aux Etats-Unis, de ne pas faire assez pour lutter contre ce genre d’abus. Lire la suite sur jforum.fr