Facebook semble commencer à agir contre l’incitation à la haine d’Israël

Facebook a fermé la page du Fatah, le parti du président palestinien non élu Mahmoud Abbas, apparemment à cause d’une photo du leader historique Yasser Arafat une arme à la main, a indiqué lundi soir le mouvement.

« Nous avons reçu un message signalant que notre page contrevenait aux règlements de Facebook », a expliqué Mounir al-Jaghoub, chargé des médias au sein du Fatah et lui-même l’un des administrateurs de la page fermée. Les comptes des douze administrateurs de la page qui comptait selon M. Jaghoub 70.000 abonnés, ont également été fermés pour une durée de 30 jours.

Au message envoyé par Facebook, poursuit-il, était jointe une photo d’Arafat tenant en main un fusil ayant appartenu à un soldat israélien kidnappé dans les années 1980 par les terroristes palestiniens à Beyrouth, au Liban.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *