Facebook critiqué pour avoir supprimé des pages glorifiant le terrorisme.

Des activistes et des journalistes palestiniens ont lancé une campagne lundi visant à protester contre Facebook après que le réseau social a supprimé des dizaines de pages ces dernières semaines, au motif qu’elles incitaient et glorifiaient le terrorisme. « Facebook fait la guerre aux Palestiniens », ont déploré militants et journalistes dans une déclaration lors du lancement du hashtag sur Twitter « #FBfightsPalestine » pour manifester leur mécontentement contre les mesures prises par Facebook. (Times of Israel) Lire la suite sur israelvalley.com