Facebook accusé de terrorisme est poursuivi à hauteur d’un milliard de dollars

Les familles de cinq Américains et Israélo-américains tués ou blessés par des terroristes arabes en Israël ont déposé une plainte contre le géant des médias sociaux Facebook, réclamant un milliard de dollars de dommages-intérêts sur le fait que le site propageait une incitation pro-terreur.

La plainte, déposée par l’organisation Shurat Hadin au nom des cinq familles, soutient que Facebook a sciemment fourni des services de communication aux terroristes, incluant le Hamas, organisation terroriste – pour répandre l’incitation anti-israélienne. Citant la loi antiterroriste de 1992 (ATA), qui interdit à toutes les sociétés américaines de fournir de l’aide à des groupes terroristes ou à leurs dirigeants, les cinq familles ont déposé la plainte lundi matin devant un tribunal fédéral à New York

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.