Face à l’antisémitisme, le Pape François fustige l’indifférence : “L’Église doit marcher aux côtés de ses frères juifs”

Le pape François a dénoncé lundi l’indifférence, virus de l’époque, au lendemain des commémorations de la Journée internationale dédiée aux victimes de l’Holocauste.

“Je ne me lasse pas de répéter que l’indifférence est un virus dangereusement contagieux à notre époque, un moment où nous sommes de plus en plus connectés avec les autres, mais de moins en moins attentifs aux autres”, a-t-il prévenu, ajoutant que le contexte de la mondialisation devrait au contraire nous aider à comprendre “qu’aucun d’entre nous n’est une île, et qu’aucun d’entre nous n’aura d’avenir de paix, sans un monde digne de tous”. 30Lire la suite sur lemondejuif.info