Face à la polémique, Tomer Sisley défend «Messiah», la nouvelle série de Netflix

Attention sujet explosif ! Il y a des projets qui provoquent des réactions épidermiques avant même leurs sorties. C’est le cas de la série « Messiah » mise en ligne ce mercredi 1er janvier sur Netflix. Le scénario de ce thriller politico-religieux ne manque pas d’originalité. Un mystérieux personnage, magnétique il faut bien l’avouer, sort de nulle part au Moyen-Orient, se réclame missionné par un être supérieur, sans que l’on sache à quelle foi il souscrit. Il prêche dans les rues syriennes avant de mener un cortège de 2000 réfugiés palestiniens à la frontière israélienne.Lire la suite sur tel-avivre.com