Eytan Cabel, l’héritage de Netanyahou ? 2.5 millions de pauvres

Le député travailliste Eytan Cabel en est convaincu, les prochaines élections se joueront sur le volet social. « Un gouvernement dont l’héritage est 2.5 millions de pauvres, 700 000 personnes qui touchent le salaire minimum et des dizaines d’enfants qui ne mangent pas à leur faim, un tel gouvernement n’a pas le droit d’exister », a estimé le député. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *