Expert: les USA et Israël devraient se retirer de l’UNESCO

Les États-Unis, Israël et d’autres pays qui n’ont pas soutenue la dernière résolution inique de l’UNESCO qui renforce le caractère islamique de Jérusalem et nie les liens juifs et chrétiens à la ville devrait quitter cet organisme et suspendre tous leurs financements a déclaré un expert en droit international dimanche.

Dans un article intitulé « le suicide auto-assisté et regrettable de l’UNESCO, » Alan Baker – un ancien ambassadeur d’Israël au Canada et actuel directeur de l’Institut des Affaires contemporaines au Centre de Jérusalem pour les Affaires publiques – s’en est pris au Conseil exécutif de l’UNESCO et au Comité du patrimoine mondial. Il les a accusé d’être « manipulés » par la direction palestinienne et les Etats arabes en adoptant des résolutions pour réécrire l’histoire.

M. Baker dénonce aussi le fait que les résolutions en question « ont été générées à partir d’un manque flagrant et délibéré de bonne foi et au mépris des buts et fonctions de l’UNESCO. »

En effet, a-t-il ajouté, «l’UNESCO a agi au-delà des pouvoirs de sa propre constitution et s’est elle-même laissé prendre en otage par des éléments décidés à atteindre un but politique. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *