Exclusif: comment le Consulat de France à Jérusalem aide les boycotteurs à pénétrer en Israël…

Depuis la création de BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), les membres de cette organisations et d’associations sœurs de cœur (AFPS, Association Juive Française pour la Paix, EuroPalestine, etc…) utilisent un système d’invitation, mis en place avec le Consulat Général de France à Jérusalem, pour entrer en Israël et dans les territoires. Ce fût par exemple le cas lors du dernier Congrès du Fatah, où ils ont pu rencontrer tranquillement les représentants du Fatah, du Hamas, du FPLP et même du Jihad Islamique.

Aujourd’hui, grâce à la Brigade Juive, JSSNews est en mesure de publier des éléments concrets prouvant l’implication directe des diplomates et employés du Consulat Général de France à Jérusalem. Mais contrairement à ce que chacun pourrait penser, le Consulat se fait lui-même piéger par les organisations anti-israéliennes.

Voici un exemple concret de français anti-israéliens notoires, qui ne devraient même pas pouvoir mettre le pied dans un avion à destination d’Israël. Mais grâce à un système vicieux et rôdé depuis des années, non seulement les organisations antisémites de France peuvent voyager vers Israël – mais en plus elles le font avec le soutien notable du Consulat Général de France à Jérusalem.

Démonstration:

Voici Carole Géniès. Ex-petite amie de Nadir Dendoune (réalisateur du film à la gloire du terroriste Salah Hamouri). Elle n’est encartée dans aucune organisation, mais elle reste néanmoins une sympathisante de l’Association France-Palestine Solidarité.

 

Lire la suite sur jssnews.com