Ethique médicale : traiter en priorité les blessés graves, même s’il s’agit d’un terroriste

Le quotidien « Israël Hayom » rapporte ce matin que la commission d’éthique médicale israélienne a conclu qu’en cas d’attentat, les services d’urgence devaient traiter en priorité les blessés les plus gravement atteints. Une décision qui selon la commission doit également s’appliquer au terroriste, s’il devait s’avérer que ses blessures sont plus graves que celles de ses victimes.

Une pensée sur “Ethique médicale : traiter en priorité les blessés graves, même s’il s’agit d’un terroriste

  • Avatar
    16 décembre 2015 à 14 h 12 min
    Permalink

    La Commission d’Ethique Médicale, c’est encore un organe composé de gauchistes????? Tout comme la Cour Suprême?????

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *