Et si la « Start-up Nation » n’était pas le modèle économique idéal ?

« Israël : les effets pervers d’une économie vouée aux start-up » p

Alors que la « Start-up Nation » profite de la mondialisation, 90 % de la population travaillant dans les secteurs traditionnels peine à joindre les deux bouts. Une économie duale aux effets pervers. Et si la « Start-up Nation » n’était pas le modèle économique idéal ? Depuis plusieurs mois, le débat se fait de plus en plus vif en Israël. Désigné comme l’alpha et l’oméga pour réussir le virage du numérique, l’Etat hébreu – une start-up pour 1.200 habitants, contre seulement une pour 6.600 personnes en France -, ne serait pas l’eldorado rêvé par certains. Lire la suite sur israelvalley.com