Et pourquoi pas interdire de construire à Paris?

L’ambassadeur israélien à l’ONU, Danny Danon, a condamné la résolution soi-disant « anti-colonisation » votée au Conseil de sécurité des Nations unies. M. Danon a déclaré, tenant une Bible dans la main: «ce livre contient 3 000 ans d’histoire juive en Israël, et personne ne peut dicter ou changer ce fait. Cette décision se joindra à la liste des décisions honteuses et anti-israéliennes prises par cette organisation. »

S’adressant aux autres ambassadeurs, il a dit: «qui vous a donné le droit de condamner la nation juive pour la construction de maisons dans sa capitale éternelle, vous auriez osé remettre en question le droit de construire à Paris, à Pékin, à Londres, à Washington? Les Palestiniens ne gagneront rien jusqu’à ce qu’ils mettent fin à la terreur et à l’incitation et retournent à des négociations directes avec Israël », a conclu M. Danon.

7 pensées sur “Et pourquoi pas interdire de construire à Paris?

  • Avatar
    28 décembre 2016 à 12 h 48 min
    Permalink

    La Bible n’est pas la meilleure réponse à apporter aux nations pour faire valoir nos droits sur notre terre. Si la Terre entière était peuplée de religieux, peut-être, mais la Bible, aux yeux des nations, renvoie à l’idée de simples croyances religieuses et non de faits établis. En brandissant la Bible, nous passons, à leurs yeux, pour des fanatiques illuminés qui s’installent dans un pays simplement parce qu’un livre disait qu’il était nôtre.

    Il y a des preuves archéologiques, des témoignages de voyageurs, des accords, des traités, des vestiges juifs et non-juifs qui prouvent tous que cette terre est bien la nôtre et non pas celle d’un autre peuple. C’est cela qu’il faut faire jouer, pas la Bible qui ne convaincra que ceux qui, déjà, croient en son contenu (et dont je fais partie, même si les autres éléments comptent aussi énormément pour moi !)

    Répondre
  • Avatar
    28 décembre 2016 à 14 h 42 min
    Permalink

    la bible est l’acte de propriété de la terre d’Isarël.

    quel est le peuple sur terre qui peut revendiquer avoir un acte de propriété pour revendiquer la propriété de son pays ?

    la bible est universelle, tous les chrétiens, et mêmes les musulmans un peu cultivés, la connaissent ou l’ont lu. ce texte est attesté et accepté par tous les historiens, au moins depuis 2000 ans.

    Répondre
    • Avatar
      28 décembre 2016 à 16 h 23 min
      Permalink

      Non, les personnes qui brandissent la Bible comme référence aujourd’hui passent dans le monde au mieux pour des illuminés et au pire pour des intégristes.

      On peut mettre en avant la Bible, mais si l’on veut se montrer convainquant, cela ne suffira pas. Il faut du tangible, des preuves matérielles et non pas se contenter de croyances religieuses pour convaincre le monde ! Parce que nous sommes dans un monde matérialiste !

      Et se contenter de brandir la Bible en nous abstenant de brandir des preuves tangibles et matérielles, c’est se couper les deux jambes et se vautrer dans l’échec, c’est donner de l’avance à nos ennemis qui, eux, ne parlent que de situations concrètes (présence d’Arabes sur le sol israélien, de droit international, de colonisation, etc.) même si prétendre qu’Israël transgresse le droit international et colonise est un mensonge, ces deux éléments sont des éléments qui ont plus de résonance dans l’esprit des peuples aujourd’hui que les promesses divines et les récits bibliques, parce que le droit international existe et la colonisation aussi et les deux sont vérifiables (pas concernant Israël mais de manière générale).

      Eux disent « Israël transgresse le droit international et colonise » (et c’est d’ailleurs les propos tenus par nos ennemis), et nous leur répondons « Mais Dieu a promis, et la Bible dit que nous étions là ».

      Ce qui se résume par : on nous attaque sur certains points, nous ne répondons pas sur ces points, nous évitons ces réponses pour en apporter qui sont liées à une notion de croyances religieuse… Autant dire qu’on les aide grandement dans leur combat contre nous !

      Stratégiquement, quand on nous attaque sur des points, il est fondamental de rétorquer sur ces mêmes points, et pas sur d’autres.

      Si nos ennemis disaient « Aucun texte religieux ne parle de la présence juive sur ces terres », là, oui, nous pouvons répondre en brandissant la Bible ! Mais ce n’est pas ce sur quoi on nous attaque !

      Répondre
      • Avatar
        28 décembre 2016 à 16 h 34 min
        Permalink

        Nous avons des preuves matérielles (photos, articles, vestiges, témoignages écrits par des non-Juifs, traités, etc…), ne faisons pas comme si nous n’en avions aucun !

        Répondre
  • Avatar
    28 décembre 2016 à 16 h 25 min
    Permalink

    Le quartier du Pletzl auour de la rue des Rosiers est un quartier juif depuis le haut moyen âge. Les bobos qui se sont installés depuis 20 ans sont donc egalement des colons puisqu’ils ont complètement dénaturé ce quartier juif.Il faut donc saisir le conseil de sécurité de l’ONU pour arrêter cette colonisation

    Répondre
    • Avatar
      28 décembre 2016 à 16 h 43 min
      Permalink

      Oui, Gerardnium, mais les Juifs ne sont pas chez eux en France ou dans n’importe quel pays du monde autre qu’Israël. Les circonstances ont fait que nous nous sommes retrouvés dans ces pays de diaspora, nous n’avons pas choisi cette situation. Les Juifs du Pletzl étaient peut-être sur place depuis longtemps (ainsi que dans le quartier du Marais en général, je le rappelle !), mais ce quartier est un quartier de Paris, Paris est une ville de France, et la France n’est pas un pays juif, et Paris n’est pas une ville juive…

      Les bobos-non-Juifs que tu qualifies de colons sont chez eux, et pourtant tu justifies le fait de les appeler « colons » et de les empêcher de continuer de s’installer… Donc, si je suis ta logique, tu donnes raison à ceux qui qualifient de colons les Juifs dans leur pays, et tu justifies leur volonté d’empêcher les Juifs de s’installer chez eux.

      Répondre
  • Avatar
    28 décembre 2016 à 16 h 53 min
    Permalink

    C’est pour montrer l’absurdité de la qualification de colons pour des israeliens qui achètent leur logement et on le droit comme les bobos de Paris de s’ installer ou bon leur semble. Cette comparaison avec le Pletzl est bien sûr une boutade.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *