Estimation : Ce n’est pas la troisième intifada

Les services de sécurité israéliens estimes que les développements violents de ces derniers mois, notamment dans la région de Jérusalem correspondent à  une hausse significative de la tension mais pas à une troisième intifada. «  Les Palestiniens ne sont pas intéressés à redescendre dans la rue et à provoquer une nouvelle instabilité généralisée », estime un haut responsable sécuritaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *