Eric Zemmour a besoin d’un grand pardon ! par Daniel Haik

Si le pouvoir corrompt, l’appât du pouvoir peut parfois susciter des propos stupefiants….
Eric Zemmour vient de le prouver en osant remettre en cause l’appartenance à la France des victimes du massacre d’Otzar Hatorah, le rav Jonathan Sandler ses deux fils Arieh et Gabriel, et la petite Myriam Monsonégo . Dans un entretien à Léa Salamé, le futur probable candidat à la présidentielle s’est permis de juger leurs familles pour avoir décidé de les enterrer en Israël. « Ils se sentaient israéliens », a dit Zemmour avec son aplomb habituel pour expliquer, et au passage denoncer, leur démarche .Lire la suite sur lphinfo.com