Erdogan s’est servi des médias pour servir sa cause

Le Conseil national électoral turc a déclaré :  » Le diffuseur géré par l’Etat a été pénalisé pour avoir favoriser la candidature à la présidence de Tayyip Erdogan dans sa couverture du vote populaire du pays pour élire le chef de l’Etat.

L’élection à la présidence a été une étape importante pour Erdogan en cimentant son pouvoir, alors qu’il l’avait détenu en tant que Premier ministre durant 10 ans.

La chaîne TRT, financée par le contribuable turc, a été condamnée par le régulateur de la radiodiffusion à remplacer 11 de ses programmes à venir par des documentaires comme une mesure punitive, et de diffuser la raison pour laquelle il a été été puni. Le régulateur a imposé ces mesures après une plainte du Conseil supérieur des élections (YSK) sur la violation de ses règles de couverture des élections. La chaîne T.R.T a déclaré ne pas être disponible pour commenter la sanction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *