Erdogan pousse son proche confident à briguer le poste de Premier ministre

Après avoir écarté Davutoglu, qui s’est opposé à ses plans de renforcer sérieusement ses propres pouvoirs, Erdogan donne le feu vert à un candidat plus flexible. En effet, le président turc Recep Tayyip Erdogan a donné le feu vert à son proche confident Binali Yildirim pour qu’il devienne le nouveau président de la Justice et du Développement dans son Parti (AKP), ainsi que candidat pour devenir le prochain Premier ministre turc.

La nomination de Yildirim, qui est actuellement ministre des Transports et des Communications, est intervenu ce jeudi. Yildirim est susceptible d’être le seul candidat de l’AKP pour le poste de Premier ministre selon Hurriyet Daily News.

Les deux dirigeants, Erdogan et Davutoglu, étaient en désaccord sur le projet de l’islamiste Erdogan de resserrer son emprise sur le pouvoir en changeant la constitution en faveur d’un système présidentiel où il aurait été président à vie. Certains observateurs politiques turcs ont mis en garde qu’un tel projet ouvrirait le chemin d’une dictature.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *