Erdogan en plein délire, cite un passage appelant au meurtre des Juifs

Le président turc est coutumier des déclarations incendiaires contre Israël. Recevant en début de semaine le président Russe à Ankara, Recep Tayyip Erdogan a renouvelé ses condamnations outrancières contre l’Etat juif.

Mais le lendemain, le président turc a poussé le bouchon encore plus loin au cours d’une réunion de son parti, l’AKP. Ironie du sort, des centaines de ses partisans étaient réunis ce soir-là pour célébrer la Journée internationale des droits de l’homme (sic). Le leader turc a cette fois, cité un passage des Hadiths consacré à Mahomet et citant les Juifs.

« Ceux qui pensent posséder aujourd’hui Jérusalem, ne trouveront demain pas d’arbre derrière lequel se cacher », a déclaré le président turc.

L’allusion directe d’Erdogan au meurtre de Juifs

Cette citation se rapporte à la fin du monde et à la résurrection des morts dans la tradition islamique. Selon la prophétie, cette résurrection ne pourra se produire sans un combat acharné contre les Juifs. Ces derniers se cacheront derrière les pierres et les arbres. Et les arbres et les pierres s’écrieront : «Ô musulman. Ô serviteur d’Allah, un Juif se cache derrière nous. Viens et tue-le ».

Ce passage est en général connu des fidèles musulmans. Erdogan peut se permettre de le citer dans sa version courte. La presse étrangère n’y comprenant pas grand-chose. En revanche, le croyant musulman saisit immédiatement le message.

Erdogan en Zorro du monde arabe sunnite

La rhétorique de Recep Tayyip Erdogan se fait de plus en plus extrême à l’égard d’Israël (et donc des Juifs) ces derniers temps. Le président turc exploite le vide laissé par certains dirigeants musulmans alliés des Etats-Unis, après la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël.

Pour Erdogan, l’occasion est trop belle. Toujours en quête de leadership du monde musulman sunnite, il s’engouffre dans la faille. Si l’Arabie saoudite, l’Egypte, la Jordanie et les émirats du Golfe ne peuvent ouvrir un front contre Washington, lui le fera. Persuadé qu’en vociférant contre Israël, il recueillera l’adhésion de tous les musulmans de la planète. Lui, Erdogan, le héros du monde arabe ose défier Trump. Quitte au passage, à rappeler le sort réservé aux Juifs, par le Hadith cité plus haut.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l’actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

4 pensées sur “Erdogan en plein délire, cite un passage appelant au meurtre des Juifs

  • 13 décembre 2017 à 7:37
    Permalink

    Le grand copain de merkel et macron et le reste d eurabia !

    Répondre
  • 13 décembre 2017 à 9:54
    Permalink

    Qu’est ce qu’attend Bibi pour cesser toutes relations diplomatiques et commerciales avec ce sale pays qu’est la Turquie et son dirigeant qui veut nous detruire ?

    Répondre
  • 13 décembre 2017 à 7:29
    Permalink

    On le savait haineux et raciste mais là il dépasse l’entendement .Il mérite dêtre jugé pour haine raciale. C’est fini le temps de l’empire et des génocides qu’il nie. A présent c’est la bonne attitude et non l’Obscurantisme sinon les aides vont baisser et là cela risque de faire mal!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ce serait en effet bien qu Israël cesse toutes relations avec un tel dirigeant du va t en en guerre!

    Répondre
  • 14 décembre 2017 à 10:28
    Permalink

    Erdoan, qui vient de supprimer 140’000 livres (Camus et Spinoza entre autres ‘terroristes’) a pris depuis longtemps la suite des initiateurs de la Nuit de Cristal. Espérons qu’il aura à brève échéance la même fin. En attendant, ce funeste malade est toujours dans l’OTAN et continue à bombarder les Kurdes.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *