Erdogan embrasse un fauteur de trouble palestinien de Hévron

Le président turc Recep Tayyip Erdogan se veut à la pointe du combat contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël. En fin de semaine dernière, il a reçu un jeune palestinien qui s’était violemment opposé aux forces de l’ordre israéliennes dans la ville de Hévron.

De manière très théâtrale, le président turc a reçu la semaine dernière Mohamed al-Tawil, un jeune palestinien handicapé, qui avait lancé des pierres sur des soldats israéliens dans la ville de Hevron et avait été appréhendé une heure durant avant d’être relâché par Tsahal.  Erdogan l’a félicité et embrassé. Il s’est ensuite laissé photographié par la presse locale avec celui qu’il a présenté comme « un héros palestinien contre l’occupation israélienne ».

Erdogan en Zorro du monde arabe sunnite

La rhétorique de Recep Tayyip Erdogan se fait de plus en plus extrême à l’égard d’Israël (et des Juifs) ces derniers temps. Le président turc exploite le vide laissé par certains dirigeants musulmans alliés des Etats-Unis, après la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël.

Pour Erdogan, l’occasion est trop belle. Toujours en quête de leadership du monde musulman sunnite, il s’engouffre dans la faille. Si l’Arabie saoudite, l’Egypte, la Jordanie et les émirats du Golfe ne peuvent ouvrir un front contre Washington, lui le fera. Persuadé qu’en vociférant contre Israël, il recueillera l’adhésion de tous les musulmans de la planète. Lui, Erdogan, le héros du monde arabe ose défier Trump. Quitte au passage, à rappeler le sort réservé aux Juifs, par le Hadith cité plus haut.

Malgré toutes les déclarations virulentes du dirigeant turc, ce dernier n’a pas annoncé la rupture des relations diplomatiques avec Israël.

 

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Une pensée sur “Erdogan embrasse un fauteur de trouble palestinien de Hévron

  • Avatar
    24 décembre 2017 à 18 h 25 min
    Permalink

    Lequel est plus coupable cet homme ou ton dignitaire Israelien
    donnant des dizaines de millions pas a lui a ce terrorist

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *