Erdan répond au chef des renseignements : « S’il l’a dit, c’est scandaleux »

Le ministre de la Sécurité intérieure, Gilad Erdan, (Likoud) a nié que le chef de la direction du renseignement de l’armée israélienne, le général Herzi Halevi, ait déclaré au Cabinet que la vague de terreur se développera s’il n’y a pas de progrès dans le processus politique.

« J’ai assisté à de nombreuses réunions auxquelles il a participé. Je ne l’ai jamais entendu dire une telle chose« , a déclaré Erdan au journaliste Razi Barkai sur la radio de l’Armée. « Si une telle déclaration a été faite lors d’un briefing de presse de l’armée, je pense que c’est une énormité parce que nous nous rappelons les jours du processus politique, pendant lesquels les attaques terroristes étaient bien pires. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *