Erdan présente le «réseau de la haine» qui dirige BDS©

Le ministère de la Sécurité publique révèle les relations entre les différents groupes de boycott et leurs liens avec les organisations terroristes palestiniennes ; «Sous couvert d’activités civiles, un réseau coordonné et bien financé opère depuis Ramallah et Gaza, dont environ un quart entretient des liens avec des groupes terroristes.Lire la suite sur jforum.fr