Épidémie en Pologne: les élus se lâchent contre les Juifs

Cela commence à ressembler à une épidémie. Kazimierz Koralewski, membre du parti PiS, le parti Loi et Justice * (Prawo i Sprawiedliwość) est au cœur d’une nouvelle polémique. Il a publié des contenus antisémites sur internet.

Varsovie, Pologne. Kazimierz Koralewski n’est pas le premier dans son parti à être épinglé pour les mêmes motifs d’antisémitisme. On trouve sur son compte Twitter la même vidéo que celle publiée par Waldemar Bonkowski, un sénateur récemment suspendu du parti.

L’affaire du sénateur Waldemar Bonkowski, a sans doute poussé Koralewski à la prudence. Il a prétendu que quelqu’un avait piraté son compte. Peut-être a-t-il eu peur de subir le même sort que Bonkowski.

L’affaire Bonkowski

Le parti « loi et justice » polonais avait récemment suspendu l’un de ses sénateurs Waldemar Bonkowski. Ce dernier avait partagé une vidéo de propagande nazie sur les réseaux sociaux. Carol  Kreski, un des responsables du parti, a déclaré : »il n’y a pas de place au sein de notre parti pour celui qui diffuse ce genre de matériel ». Le parti décidera bientôt si le sénateur est expulsé à vie.

Bonkowski avait partagé sur sa page Facebook une vidéo ayant pour titre « comment un juif a poursuivi un autre juif à mort », un film de propagande nazie qui décrit la cruauté des policiers juifs qui ont travaillé au ghetto de Varsovie pendant la seconde guerre mondiale. Bonkowski avait dans la foulée, publié des insultes antisémites. Il avait conclu ses publications nauséabondes en  affirmant que les polonais pouvaient prendre des décisions tous seuls pour qualifier le génocide des Juifs  durant la Shoah. Une allusion à l’indignation provoquée en Israël et aux Etats-Unis à la loi voté en Pologne, qui  interdit de blâmer la Pologne en tant que nation pour les crimes  commis par l’Allemagne nazie.

*Le PiS caracole en tête des sondages. Alors que de nouvelles élections se profilent à l’automne, il est même encore plus populaire aujourd’hui qu’hier, quand il est arrivé au pouvoir. Le parti est crédité de quelque 40 % des intentions de vote.

SOURCE: CFCA

Une pensée sur “Épidémie en Pologne: les élus se lâchent contre les Juifs

  • 27 février 2018 à 5:57
    Permalink

    Chassez le naturel …et il revient au galop
    De la racaille catho , cette fois !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *