Entre 50 et 80 000 personnes hier à la manifestation de la gauche israélienne

Entre l’estimation basse de la police et celle, plus optimiste des organisateurs, il semble qu’entre 50 et 80 000 personnes aient répondu présent hier soir sur la place Rabin de Tel-Aviv aux organisateurs de la manifestation « Israël veut le changement ». L’ancien patron du Mossad Meïr Dagan s’en est pris directement à Binyamin Netanyahou qu’il a accusé de se battre pour sa propre survie politique au lieu de combattre les ennemis d’Israël. « C’est la pire crise de confiance vécue par le pays. Nous méritons mieux, le changement commence avec vous », a lancé Dagan à la foule qui l’acclamait.   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *