Entre 17 et 23 ans ? Lisez ceci avant de partir en Israël

Les chiffres sont clairs. 50 pour cent des jeunes français qui viennent passer une année en Israël ne souhaitent pas commencer d’études académiques ! Soit parce qu’ils ont prévu de revenir en France, forts d’une expérience de vie enrichissante à l’étranger. Soit parce que les études académiques ne correspondent pas à leur état d’esprit. Comment partir dans les meilleures conditions vu que la plupart des programmes Massa sont focalisés sur une expérience universitaire ?

50 pour cent des jeunes arrivants en Israël veulent connaitre rapidement la société israélienne et se fondre rapidement dans la vie active.

Pour cela, il leur faut un métier accessible et porteur. Souvent peu sûrs de leur orientation professionnelle,  ils préfèrent tâter le terrain et toucher à différentes professions avant de prendre une décision.

Surtout, ils se heurtent aux différences de règles et de mentalités entre le monde professionnel israélien et français, qui entravent souvent leur recrutement ou leur acclimatation au sein des entreprises. Un exemple parmi tant d’autres de ces différences :  en Israël, le processus de recrutement repose plus sur l’expérience et la richesse du CV que sur la réputation des diplômes. Il est donc crucial que ces futurs actifs apprennent à maitriser les règles du jeu et se forgent une première expérience pour prétendre à un emploi stable.

Attention à ne pas négliger la centralité du service militaire pour les garçons et du service national pour les filles !  En Israël, ces étapes fondatrices de l’identité et de la vie en société, influent directement sur l’avenir professionnel : Constitution de réseaux, états de service incorporés au CV, acquisition de la mentalité israélienne et développement d’aptitudes et de comportements propice à la réussite …

Pour répondre aux besoins grandissants de cette jeunesse francophone, un programme massa semble proposer une approche différente. Béréshit axe sa politique d’intégration autour de formations professionnelles concrètes dans des secteurs en pleine expansion (informatique, esthétique, audiovisuel…). Dispensées par des professionnels en activité, parfaitement immergés dans la réalité économique israélienne, elles permettent, en s’initiant à différents domaines, de se découvrir une vocation.

Enrichir le CV de ses participants de l’expérience professionnelle qui leur fait défaut en Israël y est un leitmotiv.  Leur donner l’opportunité, grâce à une approche pratique, d’appliquer leurs compétences dans un domaine de prédilection afin de pouvoir briller dans un futur poste.

Ces formations combinées avec un apprentissage pragmatique de l’hébreu « en situation » et un cadre favorable à l’épanouissement personnel : une réponse novatrice pour ceux qui voient en Israël plus qu’un départ.

Contactez-nous pour en savoir plus sur le programme Bereshit :
Béatrice : +33 660 444 255

7 pensées sur “Entre 17 et 23 ans ? Lisez ceci avant de partir en Israël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *