Enterrement d’un soldat d’Israël tué lors de la dernière guerre de Gaza

Le major Hagai Ben Ari z’al avait 32 ans lorsqu’il qui a été mortellement blessé au cours de la campagne Protective Edge à Gaza en 2014. Il est décédé mardi, et vient d’être enterré dans les hauteurs du Golan. Le cortège funèbre est parti de la ville de Hagain Ben-Ari de Nov et s’est rendu au cimetière d’Hispin, où il est enterré.

M. Ben Ari a été touché par la balle d’un tireur embusqué qui a pénétré son casque de protection. Il a été emmené par hélicoptère à l’hôpital de Soroka, où les médecins ont effectué une série d’opérations de sauvetage. Les médecins ont dit que sa blessure à la tête était si grave qu’il n’y avait aucune chance de se remettre d’elle et c’était un miracle qu’il soit encore vivant.

Hagai est resté inconscient et dans un état végétatif depuis sa blessure et n’a pas communiqué avec son entourage.

Le général de brigade Eliezer Toledano a symboliquement donné à Hagai le commandement de l’unité de commando parachutiste après sa blessure grave, commandement qu’il était supposé avoir assumé au moment de la guerre. Toledano l’a félicité en déclarant que «la guerre s’est terminée aujourd’hui pour un officier israélien exceptionnel. Vous avez été aimé par vos soldats et je salue votre bravoure et votre vie. »

L’officier commandant de Ben Ari, le lieutenant-colonel Uri Tauber, a commenté les capacités de leadership de Hagai et sa volonté de se tenir au front de son unité pendant la campagne Protective Edge, alors que l’ancien ministre de la Défense Moshe Yaalon a dit que M. Ben Ari était un vrai héros d’Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *