Enquête : Les enfants juifs et arabes s’évitent

Selon une enquête réalisée par le « pôle académique Ouno », près de la moitié des enfants juifs laïcs et arabes, dès les petites classes,  ne souhaitent pas avoir de contact les uns avec les autres. Ils répondent par la négative lorsqu’on leur demande s’ils souhaitent étudier ensemble, jouer ensemble ou se rencontrer après la classe. En revanche, dans les écoles qui appliquent un programme de rapprochement entre les communautés, les réponses s’inversent. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *