Enquête : Le judaïsme américain se meurt

Le nombre de Juifs américains avoisine les 6 millions de personnes, selon une nouvelle étude du Centre Pew Research. Mais une proportion croissante d’entre eux ne sont pas susceptibles d’élever leurs enfants dans le judaïsme ou d’avoir à l’avenir des contacts avec les institutions juives.

La proportion de Juifs américains qui disent ne pas avoir de religion est en forte croissance et deux tiers d’entre eux déclarent qu’ils n’élèveront pas leurs enfants dans le judaïsme… Le taux de mariages mixtes est de 58 pour cent, contre 43 pour cent en 1990 et 17 pour cent en 1970. Parmi les juifs libéraux, le taux de mariages mixte est de 71 pour cent.

Concernant la pratique, 53% déclarent jeûner totalement ou partiellement lors du jour de Kippour, 23 pour cent affirment allumer les bougies du sabbat, et environ 22 pour cent mangent cacher chez eux.

Alors que la plupart des personnes interrogées déclarent ressentir un lien fort avec Israël, ce lien semble de moins en moins se traduire dans la réalité politique. Ainsi, on apprend que la majorité des Juifs américains ont des réserves importantes sur la politique du gouvernement israélien vis-à-vis des Palestiniens.

Ainsi, seulement 38% pour cent des répondants ont estimé que le gouvernement israélien faisait « un effort de paix sincère avec les Palestiniens »…

2 pensées sur “Enquête : Le judaïsme américain se meurt

  • Avatar
    10 septembre 2021 à 16 h 20 min
    Permalink

    Il est très difficile de résister au rouleau compresseur de la plupart des médias, enseignants, politiciens,…. mensongers même pour les Juifs américains , même s’ils sont universitaires et même s’ils sont professeurs d’université. Sans parler du fait que défendre Israël peut parfois coûter cher sur le plan social, financier,…

    Et le problème existe aussi dans une moindre mesure heureusement parmi les Juifs en Israël.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *