Ennahda mène la danse en Tunisie

Les élections présidentielles en Tunisie vont déboucher sur la désignation d’un président consensuel. Les trois candidats, dont le président en exercice, ont offert de poursuivre scrupuleusement la politique islamiste d’Ennahda. La campagne électorale financée par le Qatar écrasait par ses objectifs idéologiques toutes les velléités laïques des autres candidats potentiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *