Enfin! Depuis 1 an à l’Unesco, pas de résolutions anti Israël.

 

L’ambassadeur israélien à l’Unesco, dont le pays veut se retirer, a affirmé mardi qu’il recommanderait à son gouvernement de revenir sur sa décision, ou au moins de la reporter d’un an, saluant le « nouvel état d’esprit » de l’Unesco envers l’Etat hébreu.  Cette déclaration intervient alors que les parties israélienne, palestinienne et jordanienne ont adopté par consensus mardi des décisions au Comité du patrimoine mondial de l’Unesco sur Jérusalem et Hébron qui avaient été déposées et négociées par le secrétariat de l’Unesco (et facilitées par les Etats-Unis).Lire la suite sur israelvalley.com