Enfants juifs quittant l’école publique pour le privé: un phénomène déjà ancré mais non quantifiable

 

La France se mobilise actuellement contre l’antisémitisme après l’agression verbale dont a été victime l’auteur Alain Finkielkraut, et les nombreux actes anti-juifs perpétrés ces derniers jours, comme la défiguration par une croix gammée d’une image à l’effigie de Simone Veil. Ce mardi, à Paris, mais aussi à Marseille, Strasbourg, Lyon et ailleurs encore, les foules se sont rassemblées à la tombée de la nuit mardi pour dénoncer la haine des juifs……..Détails………Lire la suite sur koide9enisrael