En Suède la collusion entre les verts et les islamistes a trouvé ses limites

Un élu des Verts suédois avait décidé de faire passer la charia avant la charte de son parti écologiste en refusant de serrer la main à une journaliste. Il a annoncé aujourd’hui quitter la politique suite à la polémique qui a éclaté en Suède à ce sujet.

Yasri Khan, député suppléant de 30 ans, avait expliqué lors d’un entretien avec une journaliste de la chaîne TV4 qu’il saluait les femmes en posant sa main droite sur le cœur car il trouvait « vraiment intime » d’avoir le moindre contact physique avec elles, notamment en leur touchant la main…

M. Khan est aussi secrétaire général de l’organisation Musulmans suédois pour la « paix et la justice », il a donc démissionné de ses fonctions dans un parti qui prône le féminisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *