En réaction aux prix trop élevés, les Israéliens ont diminué leurs consommation à Pessa’h

La fête de Pessa’h vient de se terminer et elle a donné lieu à un volume modéré de ventes de produits alimentaires. La cause réside dans des prix relativement élevés pour la plupart des produits. La principale raison de ces prix élevés était l’absence de concurrence entre les chaînes de supermarchés à travers le pays. La concurrence étant moins féroce que les années précédentes, les stocks de produits à prix cassés ont rapidement été épuisés.

Selon un commerçant: «Les ventes de Pessa’h ont été faibles cette année par rapport aux années précédentes. Les courses ont été concentrées sur la dernière semaine, pendant trois jours en particulier. Par rapport à l’année dernière, les ventes des magasins a chuté en raison de cannibalisation entre les branches. Il y a eu une sorte d’accord tacite entre les chaînes de ne pas se livrer à une guerre des prix cette année. la concurrence n’a pas été aussi forte cette année comme par le passé. Peut-être il y avait vingt articles à des prix inférieurs, mais à part cela le panier était le même partout. »

« Par exemple, l’année dernière il y avait une concurrence féroce entre Osher Ad et Rami Levy Chain Stores sur les vins Carmel. Des bouteilles ont été vendues au consommateur à 14.90 NIS contre 24.90 NIS cette année.

Une pensée sur “En réaction aux prix trop élevés, les Israéliens ont diminué leurs consommation à Pessa’h

  • Avatar
    5 mai 2016 à 7 h 39 min
    Permalink

    C est le pays de mafia au commande gang du regime gouverne ce pays.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *