En Israël, le cannabis retrouve ses lettres de noblesse

« Cannaan Medical Cannabis Conference » ou comment « Le cannabis retrouve ses lettres de noblesse »…

 Plus question d’accuser le cannabis médical de vous faire fumer la moquette. Comme dans beaucoup d’autres domaines Israël est le leader incontournable  de moult innovations dont celle-ci : Redonner ses lettres de noblesse, refaire une virginité à une herbe dont l’emploi est pour le moins controversé et les conséquences qualifiées le plus souvent de catastrophiques.

Première conférence internationale du genre, « Cannaan Medical Cannabis Conference » fermera ses portes le 26 avril prochain après les avoir ouvertes dès ce matin 23 avril.

Cette « Conférence internationale devrait attirer des scientifiques, des régulateurs, du personnel médical, des agriculteurs et des acteurs politiques, intéressés par ce domaine dynamique du cannabis médical. » peut-on lire sur la plaquette de présentation.

Cette conférence fait suite à une augmentation significative de l’emploi de cannabis dit médical après que des progrès significatifs aient été réalisés dans la compréhension du mode de fonctionnement de ce qui était considéré le plus souvent comme une drogue nocive.

Le cannabis médicalisé crée l’espoir

Le cannabis est maintenant reconnu comme une source bénéfique dont les nombreux composés peuvent avoir des effets médicaux importants pour maitriser une quantité de problèmes.

Bien évidemment une telle approche nécessite une base juridique qui a pris forme et a été codifiée en Israël, une réglementation quant à l’accès et la fourniture de cannabis de qualité médicale ainsi que le contrôle des médicaments à base de la plante du même nom.

Une nouvelle approche, nouvelle vision, espoir de bons nombres de malades, le Cannabis médicalisé pourrait soulager sinon guérir la plupart d’entre eux

L’industrie israélienne du cannabis médical a connu une croissance significative depuis que le parlement israélien a mis en place un plan de réforme des exportations de cannabis en 2016, estimant que ce secteur pourrait rapporter à Israël environ 1,1 milliard de dollars par an. Près de 400 agriculteurs ont demandé un permis de culture de cannabis depuis lors. Selon un rapport publié en février par IVC Research Center Ltd., un centre de recherche basé à Tel Aviv, spécialisé dans l’industrie israélienne de la technologie, 68 entreprises spécialisées dans le cannabis médical et d’autres technologies liées au cannabis opèrent actuellement en Israël.

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *