En Israël, Google, Apple, Microsoft, Intel, 3M chassent les talents prometteurs.

Problèmes d’emploi pour la startup nation florissante ? Toujours est-il que du fait que le nombre de sociétés de haute technologie a doublé en Israël ces trois dernières années, ne trouvant personne développer leurs projets, nombre d’entre elles voient les investisseurs s’éloigner. Et le passage de l’intuition à la réalisation s’en trouve retardé.Lire la suite sur israelvalley.com