En France, les fans de Trump flirtent avec les mouvements identitaires

En France aussi, Donald Trump a ses adeptes. Si le magnat de l’immobilier est parvenu, en quelques mois de campagne, à convaincre les Américains, au point de mettre en échec tous ses rivaux lors des primaires, ses idées semblent également avoir trouvé écho de l’autre côté de l’Atlantique. Au sein de la classe politique française, Jean-Marie Le Pen ou Nicolas Dupont-Aignan n’ont pas caché leur admiration pour l’homme d’affaires devenu homme politique.

Plus confidentiellement, un comité de soutien s’est récemment mis en place à Paris, relayant consciencieusement les dernières actualités du candidat républicain. Ses membres? Des proches des milieux identitaires et d’extrême droite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *