En Arabie Saoudite, les robots ont plus de droits que les femmes et que les judokas israéliens !

Il y a quelques jours la célèbre humanoïde Sophia de la société Hong Kongaise Hanson Robotics, recevait la nationalité saoudienne. Un robot qui reçoit une nationalité c’est déjà inédit mais, qui plus est, par un pays qui refuse d’accueillir le moindre migrant c’est une gageure. D’autant que Sophia, du genre féminin comme vous l’aviez compris ne porte pas de voile, Quel cadeau de la part d’un pays qui, pour le moins, malmène le droit des femmes. Ah j’allais oublié, comme vous l’aviez aussi deviné, le robot Sophia qui n’avait aucune nationalité auparavant, n’est ni israélienne, ni ne pratique aucun sport pas même le judo……bref, lors du sommet Future Investment qui s’est tenu du 24 au 26 octobre à Riyad, Sophia est devenue saoudienne. Lire la suite sur tel-avivre.com