En 2017, Israël a accueilli 3 424 Olim de France, environ 30% de moins qu’en 2016!!

Sur les 28 598 immigrants arrivés en  Israël  en 2017, 50,4% venaient de Russie ou d’Ukraine. La France a été la troisième plus importante source d’Aliyah (littéralement la «montée», soit l’immigration en Israël) avec 3 424 Olim (ceux qui montent) Hadashim (nouveaux), suivie par les États-Unis, l’Éthiopie et la Biélorussie. En 2016, environ 5000 français avaient quand même quitté leur pays natal pour s’installer en Israël, une année, qui exceptées les années 2014 et 2015, avait connue une des plus fortes immigrations françaises depuis la création de l’Etat Hébreu. En 2017, ce n’est plus le cas, on revient au nombre moyen annuel de français immigrants depuis 70 ans.Lire la suite sur tel-avivre.com