Ému aux larmes: Le vieux juif esseulé et les téfilines

Cet Israélien qui habite le centre du pays est en vacances en Europe. Il apprend par hasard, qu’un vieux juif vit dans un quartier reculé. Malade, l’octogénaire n’a plus de contact avec la communauté. Il va lui rendre une visite…mémorable pour les deux hommes. (Voir vidéo au bas de l’article)

Réciter le chéma et mettre les téfilines. Voici ce que Shalom Hababou écrit sur sa page Facebook après avoir rendu visite au vieil homme juif. 

« Ce monsieur n’a pas d’enfants. Pas de communauté juive alentour. Il souhaitait de tout son cœur entendre une prière. Lorsque l’on m’a raconté cela, j’ai pris sur moi de lui rendre visite. Je suis entré dans la pièce et j’ai ressenti un choc violent. De la peur et de la joie mêlées. J’ai cru voir mon père, que D-ieu ait son âme. Il soufrait de la même maladie. C’était le même visage, les mêmes mains.

Nous avons d’abord parlé. Il connaissait trois langues : le Français, l’Allemand et l’Espagnol. Il m’a montré les photos de sa jeunesse, a évoqué son travail, son passé. Un jeune homme beau et fort.

A un moment, il était tellement ému de me voir que j’ai crains que ses sanglots ne l’étouffent. Trop d’émotions, trop de joie. Mettre les téfilines, réciter le Chéma. Ce fut comme sa seconde Bar Mitsva.

Lorsque nous nous sommes quittés, j’ai fondu en larmes. Les passants me regardaient et je ne pouvais m’arrêter de pleurer.

Il m’a béni avant de nous séparer, c’était comme si mon père parlait à travers lui.

Cette rencontre m’a tellement apporté », conclut Shalom Hababou.

 

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *