Emouvant: le frère de l’une des victimes du lynchage de Ramallah écrit à Ehoud Barak

Les excuses présentées à la population arabe par Ehoud Barak concernant les émeutes d’octobre 2000 ne cessent de faire des vagues. Cette fois-ci c’est le frère de Vadim Norzhich qui a écrit une lettre incendiaire à celui qui fut Premier ministre au moment de l’horrible lynchage de Ramallah, le 12 octobre 2000, lors duquel des policiers de l’Autorité Palestinienne battirent à mort avec sauvagerie deux soldats israéliens -Vadim Norzhich hy »d et Yossef Avrahami hy »d -entrés par erreur dans la ville, avant de défenestrer leur corps pour les livrer à la profanation par une foule ivre de sang juif.Lire la suite sur lphinfo.com