Elle se déguise en juive orthodoxe pour rester en Israël

 

Les services de l’émigration ont appréhendé le mois dernier une jeune femme originaire d’Ukraine qui avait trouvé un moyen original pour passer entre les mailles du filet : elle était vêtue comme une juive orthodoxe : manches longues, collant, jupe et foulard. Son but ? Rester en Israël afin de travailler.

Agée d’une trentaine d’année, cette ukrainienne était entrée en tant que touriste en Israël. Mais au bout des trois mois de visite réglementaire, elle décide de demeurer en Israël pour trouver du travail. Son stratagème allait fonctionner pendant plus d’un an et demi. Il suffisait de se déguiser en juive orthodoxe !

Employée comme femme de ménage dans les quartiers orthodoxes de Bné-Brak, la touriste adopte la tenue vestimentaire locale. Elle parvient à passer inaperçue sans jamais être inquiétée. Les services de l’émigration ne l’ont pas confirmé mais il semble que la jeune femme ait été soupçonnée de vol par l’une des familles qui l’employait (illégalement). Après quelques vérifications de routine, il s’est avéré que ses papiers n’étaient pas en règle.

Selon la police, il n’est pas rare de rencontrer des travailleurs étrangers « déguisés » en Juifs en Israël. Leur calcul est simple, ils travaillent tant qu’ils le peuvent pour envoyer de l’argent au pays, apprennent l’hébreu le plus vite possible pour pouvoir se débrouiller, et se font passer pour des nouveaux immigrants. Au pire, lorsqu’ils se font prendre, l’état leur paye le billet retour…

Rony Akrich

Rony Akrich

Rony Akrich 62 ans (les Passions d'un Hebreu) enseigne l'historiosophie biblique, il est l'auteur de 3 ouvrages sur la pensee Hebraique et ecrit nombre de chroniques et aphorismes en hebreu et francais. Il est le fondateur du "Cafe Daat" a Jerusalem (une forme d'universite populaire). Il reside a Kiriat Arba en Judee, pere de 7 enfants et 19 petits enfants

Une pensée sur “Elle se déguise en juive orthodoxe pour rester en Israël

  • Avatar
    11 décembre 2020 à 9 h 51 min
    Permalink

    La question est : Etait-elle juive? si oui elle pouvait demander la nationalité, si non pourquoi n’a-t-elle pas engagé un processus de conversion si elle se sentait vouloir vivre parmi les juifs?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *