Elle n’est pas Palestinienne, “Envoyé Spécial” n’en a rien à faire : la petite yéménite Amal Hussain, symbole d’une jeunesse massacrée, est morte de la famine

La petite yéménite Amal Hussain, 7 ans, triste symbole de la famine dans son pays, est décédée de malnutrition dans un camp de réfugiés.

Le 26 octobre, le New York Times avait attiré l’attention de l’opinion publique mondiale en publiant de terribles clichés d’enfants yéménites rachitiques victimes du conflit larvé entre l’Arabie saoudite et le Yémen. La petite yéménite Amal Hussain était un de ces portraits.Lire la suite sur lemondejuif.info