Elections et immobilier: Pensez à acheter, les prix ne devraient pas baisser

Les élections vont surement influencer notre quotidien. Un domaine où nous allons le ressentir est l’habitat.

En 2014  les prix n’ont cessé d’augmenter. Quand les politiciens promettaient un changement, comme avec la loi discutée « 0% TVA » sur l’achat d’un premier appartement et que nous espérions tout au moins un gel des prix, ceux-ci grimpaient encore plus haut. Quand nous demandions à nos élus d’appliquer une solution assez simple: élargir l’offre face à la demande, on nous répondait que bien réfléchi la chose est compliquée. Certains ont proposé d’ôter une partie du contrôle des terres au Minhal Mekarke’in (Autorité de la gestion territoriale) et de créer un concurrent afin de dégeler plus facilement et plus rapidement des terrains à la construction.

immo2

La loi « 0% »aurait certes fait chuter les prix de 18% mais aurait créé des inégalités: 18% de réduction pour un appartement à Tel-Aviv ne sont pas les mêmes 18% sur une maison dans le Néguev…Dans ce contexte, les familles aisées peuvent rester à Tel-Aviv et les autres en province. Cette loi aurait ressemblé au Duty-Free dans les aéroports où souvent on économise la TVA mais après que le vendeur ait gonflé le prix.

Une autre inégalité dans cette loi discriminerait les orthodoxes et les arabes tout au moins ceux qui ne servent pas dans Tsahal, car elle établissait un lien entre le service militaire et le droit au logement pour chaque citoyen? Pensons aussi aux 3 milliards de Shekels « perdus » chaque année par les caisses du Trésor, que nos technocrates aux ministères des Finances se seraient empressés de combler en piochant dans nos poches.

Les entrepreneurs savent construire, quelques fois même assez rapidement. S’il y a un manque de main-d’œuvre, faisons comme pendant la première et seconde Intifada: importons de la main d’œuvre du Roumanie, de Thaïlande ou de Chine.

Alors que faire? Pousser un peu plus vers le capitalisme tant chéri par Bibi, établir un marché « libre » de l’immobilier mois contrôlé par l’état? La concurrence dans les compagnies de cellulaires, grâce à Moché Kahlon, a fait ses preuves. L’idée conviendrait elle au domaine de l’immobilier?

Une pensée sur “Elections et immobilier: Pensez à acheter, les prix ne devraient pas baisser

  • 7 décembre 2014 à 9:03
    Permalink

    l.immobilier ne cesse d’augmenter, les lieux touristiques sont surchargés. L’état va voter très proche ment une loi pour diminuer l’apport auprès des banques israélienne pour les jeunes couples ou les personnes qui veulent acheter leur 1er appartement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *