El Al va s’en sortir. La pandémie de Covid-19 heurte la compagnie aérienne.

 

Après quatre mois de discussions, la compagnie aérienne El Al a finalement trouvé un accord sur un ensemble de mesures financières à hauteur de 400 millions de dollars, dont 250 via des prêts garantis par l’Etat et 150 millions par la vente d’actions – qui pourraient toutes être achetées par l’Etat, dont la part dans le capital s’élèverait alors à 61%.Lire la suite sur israelvalley.com